Inquiétudes sur les pensions des soignants retraités

Publié le 12/01/2021

Le dispositif du cumul emploi-retraite

Face à l'épidémie du Covid-19, certains soignants ont repris du service. Mais les règles qui s'appliquent au cumul emploi-retraite viennent freiner la reprise d'activité voir même donner de mauvaises surprises à certains. 
Le cumul emploi-retraite instaure en effet des systèmes de plafonds de revenus à ne pas dépasser en cas de reprise d'une activité (différents selon les régimes de retraites). 
Si les soignants liquident leur retraite à taux plein et qu'ils reprennent une activité par la suite, il n'y a pas de restriction. Cependant, pour ceux qui n'ont pas le taux plein, le plafond s'impose. Si ce plafond est dépassé, la pension de retraite est réduite ou un remboursement peut éventuellement être demandé à l'assuré. Valérie Batigne explique : «Une infirmière retraitée qui aurait 15 000 € de pension annuelle, ne peut pas dépasser 12 095 € d’activité, sinon la caisse va écrèter sa pension ».

Spécificité pour les soignants contractuels non titulaires du public (qui cotisent à l’Ircantec), il ne faut pas dépasser la moyenne des salaires des trois derniers mois d’activité. « Un soignant qui avait 5 000 € brut en dernier salaire, et touche 2 000 € de pension en retraite, ne doit pas avoir un revenu lié à la reprise d’activité qui dépasse 3 000 € par mois», poursuit Valérie Batigne.

Enfin, pour les soignants libéraux - médecins, pharmaciens, kinés, dentistes, sages-femmes etc. - qui cotisent à la CNAVPL, le nouveau revenu d’activité ne doit pas dépasser le plafond de la Sécurité sociale, soit 41 136 € annuels . À ce jour, la loi s’applique telle quelle : les médecins qui sont plafonnés gardent l’argent qu'ils ont gagné mais ils risquent d’avoir une retenue sur pension s’ils dépassent le plafond. 

Le cumul emploi-retraite est parfois complexe, n'hésitez pas à bien vous renseigner sur les dispositifs ainsi que sur les conditions qui s'y appliquent. 

Lire l'article du Figaro 

En savoir plus sur le cumul emploi-retraite : 

Restez informé(e)

Le retraite un sujet en pleine évolution.
Actualités et solutions retraite

Afin d'être régulièrement informé(e) par email sur l'actualité du système des retraites et sur solutions de conseil retraite Sapiendo, il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter.

  • Le champ doit contenir une email valide.

Ces articles peuvent vous intéresser

CHIFFRES CLES 2022

Le 20/01/2022

Tous les chiffres utiles pour votre retraite : valeur du point des complémentaires, revenus pour valider un trimestre, nombre de trimestres pour atteindre le taux plein,  plafond de la Sécurité sociale ….

 

Lire l'article

REVALORISATION DES PENSIONS AGRICOLES AU 1er NOVEMBRE 2021

Le 03/11/2021

Au 1er novembre 2021, le minimum de pension des exploitants agricoles est revalorisé à hauteur de 85 % du SMIC au lieu de 75% aujourd’hui. Cette revalorisation garantit une pension de retraite minimale de 1036 € net par mois pour les chefs d’exploitation ayant eu une carrière complète. Sapiendo décrypte la mesure.

Lire l'article

Sapiendo Retraite s’engage auprès des Femmes

Le 01/03/2021

Á l’occasion du 8 mars 2021, journée internationale des droits des femmes Sapiendo, offre ses conseils retraite experts à toutes les femmes. En effet, s’il y a un domaine où les femmes subissent encore de fortes inégalités, c’est bien celui de la retraite. En effet, la retraite étant un miroir à la fois de la carrière et de la vie familiale, les femmes se retrouvent souvent avec des droits à la retraite moindres que ceux des hommes. Or, n’oublions pas que « Savoir c’est déjà agir ! ».

Lire l'article