Je suis salarié : comment se calcule ma retraite ?

Mise à jour le 25-03-2019

Le montant de la retraite d'un salarié est le résultat d'un savant calcul mêlant salaire moyen, durée de cotisation, trimestres, décote, surcote, points des caisses complémentaires. Idéal pour s'y perdre.

Concerne

Concerne : salariés du privé

Nous sommes dans un système de retraite par répartition : chaque salarié cotise à un régime de base obligatoire et un/des régime(s) complémentaire(s) tout aussi obligatoire(s). Les cotisations versées à ces régimes permettent de générer des droits qui seront restitués lors du départ à la retraite. Chaque régime versera une pension calculée selon des règles différentes d’un régime à l’autre.


Quelle sont les caisses de retraite de base et comment cela fonctionne ?

Un salarié cotise à un régime de base obligatoire, la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV), appelé aussi Régime Général (RG), ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA).

Les droits à la retraite seront fonction d’un :

  • salaire moyen de référence qui reprend les 25 meilleures rémunérations perçues dans sa carrière (pris en compte dans la limite du Plafond Annuel de Sécurité Sociale (PASS 2019 = 40 524 € brut),
  • taux de pension maximum (ou taux plein) de 50% si aucune décote / surcote n’est appliquée,
  • nombre de trimestres cotisés selon son année de naissance.

La pension peut éventuellement être majorée pour famille nombreuse (les assurés parents de 3 enfants et plus).

Une formule de calcul permettra ensuite de calculer la retraite de base selon ces paramètres.

Quelle est la caisse de retraite complémentaire et comment cela fonctionne ?

Le salarié cotise à une caisse complémentaire dédiée, dont la gestion a été confiée à des organismes privés de protection sociale (type HUMANIS, KLESIA, AGRICA, AG2R etc.) : l’AGIRC-ARRCO pour l’ensemble des salariés du secteur privé et du secteur agricole.

Contrairement au régime de base, qui se calcule selon un salaire moyen de référence, la caisse complémentaire attribue des points en fonction de la rémunération perçue soumise à cotisations retraite (prise en compte dans la limite d'un plafond qui va jusqu'à 8 PASS soit 324 192 € brut, valeur 2019). Le montant de la retraite s’obtiendra en multipliant le nombre de points acquis par la valeur des points.

[asavoir] Les régimes complémentaires ARRCO et AGIRC ont fusionné au 1er janvier 2019. Dès lors il n'y a plus qu'un type de points (le point AGIRC-ARRCO). Une conversion des points déjà acquis dans chaque régime a été mise en place.[/asavoir]

Mise à jour par Michel

Toutes nos fiches retraite
Vous avez une question ?
Vous souhaitez
être accompagné ?
Abonnez-vous

à notre formule "Suivi Retraite" pour seulement 4,99€/mois, vous avez accès à notre hotline, au calcul digital individualisé, à des alertes personnalisées et à bien d'autres services retraite.

En savoir plus
Ce service peut également vous intéresser :
Entretien conseil

Bénéficiez des conseils personnalisés d'un expert de la retraite

Autres résultats de votre recherche

Restez informé(e)

Afin d'être régulièrement informé(e) par email sur l'actualité du système des retraites et sur solutions de conseil retraite Sapiendo, il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter.