Quelles sont les règles d'un départ à la retraite anticipée pour carrière longue ?

Mise à jour le 14-10-2020

Le dispositif de départ pour carrière longue permet à ceux qui ont débuté leur carrière jeune et qui ont beaucoup cotisé, de bénéficier de leur retraite à taux plein avant l’âge légal.

Concerne
Salarié du privé
Salarié du public
Fonctionnaire
Indépendant artisan ou commerçant
CIPAV
Profession libérale
Auto(micro)-entrepreneur
Exploitant agricole
Chef d’entreprise

Le dispositif de la retraite anticipée pour carrière longue permet, sous certaines conditions, de bénéficier de sa retraite avant l’âge légal de départ en retraite. Ce dispositif est très utilisé puisque, rien que sur l’année 2017, la CNAV (régime de retraite de base des salariés du privé) a comptabilisé 162 534 départs pour motif carrière longue (en légère baisse par rapport à l’année 2016 avec 167 659 départs).

Pour en bénéficier il faut remplir deux conditions cumulatives :

  • avoir cotisé un certain nombre de trimestres en début d'activité (avant 16 ou 20 ans),
  • totaliser un certain nombre de trimestres cotisés ou réputés cotisés, à compter de 56 ou 60 ans selon la date de début d’activité.

Il existe deux types de départ anticipé pour longue carrière :

  • le départ anticipé pour carrière longue à partir de 60 ans,
  • le départ anticipé pour carrière longue avant 60 ans.

Nous aborderons les deux cas dans cette fiche avec cependant un focus plus particulier sur les départs anticipés à 60 ans pour ceux qui ont débuté leur activité avant 20 ans.

Avoir cotisé un certain nombre de trimestres avant 20 ans 

Pour être éligible au dispositif de la retraite anticipée pour carrière longue, il faut avoir cotisé 5 trimestres avant la fin de l'année civile du 20ème anniversaire. Seuls 4 trimestres sont requis pour les personnes nées entre le 1er octobre et le 31 décembre.

Si le début de l'activité professionnelle a lieu en tant que non-salarié agricole, le nombre de trimestres nécessaire en début d'activité est de 4 trimestres, sans référence à la date d'anniversaire.

Totaliser un certain nombre de trimestres à compter de 60 ans

L'autre condition à remplir pour un départ en retraite anticipée pour carrière longue est d'avoir validé, à compter de 60 ans, le nombre de trimestres requis pour le taux plein en fonction de sa génération.

Exemple

Une personne née en décembre 1959 devra totaliser 4 trimestres avant fin 1979 et 167 trimestres cotisés (167 étant la durée d'assurance requise pour le  taux plein pour la génération née en 1959). Si ces 2 conditions sont remplies, elle pourra partir en retraite à compter du 1er janvier 2020 à l'âge de 60 ans (au 1er jour du mois civil suivant son anniversaire).

 

Quels sont les trimestres qui sont pris en compte?

Tous les trimestres validés ne sont pas pris en compte dans le calcul des trimestres retenus pour un départ pour carrière longue. En principe seuls les trimestres cotisés sont retenus mais la réglementation tolère la prise en compte de certains trimestres assimilés cotisés.

Les trimestres qui sont pris en compte sont les suivants :

  • les trimestres cotisés, c'est-à-dire acquis en contrepartie du versement de cotisations retraite à un régime français ou étranger si la convention internationale le permet,

Certains rachats et les trimestres d’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF) et les périodes de volontariat associatif ne sont pas retenus dans la durée cotisée.

  • les trimestres correspondant à des périodes assimilées, dans certaines limites, appelés trimestres « réputés cotisés » :
    • jusqu’à 4 trimestres de congé maladie, et accident du travail,
    • jusqu’à 4 trimestres de service militaire,
    • jusqu’à 4 trimestres de chômage indemnisé,
    • tous les trimestres de congé maternité,
    • jusqu’à 2 trimestres d'invalidité,
    • tous les trimestres du dispositif « compte pénibilité ».
Exemple

Une personne née en décembre 1959 justifie au 1er janvier 2020 (soit à ses 60 ans) de 167 trimestres dont 8 trimestres de chômage. Peut-elle partir en retraite anticipée?

NON - En effet, seuls 4 des 8 trimestres de chômage sont retenus comme trimestres réputés cotisés. Elle ne justifiera donc que de 163 trimestres cotisés et réputés cotisés à ses 60 ans.  Le droit à la retraite anticipée à 60 ans ne sera donc pas ouvert. Dès qu'elle aura validé 4 trimestres de plus, par exemple en travaillant jusqu'au 1er janvier 2021, elle pourra faire valoir ses droits à la retraite (à 61 ans, au 1er janvier 2021, 1 an avant l'âge légal fixé à 62 ans). 

 

Partir à la retraite avant 60 ans

Il est donc possible de partir à la retraite avant 60 ans. Les conditions sont beaucoup plus difficiles à remplir :

  • réunir entre 4 et 5 trimestres avant la fin de l’année civile de votre 16ème anniversaire,
  • réunir plus de trimestres (4 ou 8 selon la date de naissance) que le nombre exigé pour partir à taux plein.
Exemple

Une personne née en avril 1962 doit totaliser :

  • 5 trimestres avant fin 1978 et
  • 176 trimestres cotisés. 176 trimestres correspond au nombre requis pour le taux plein (168 trimestres pour la génération 1962) + 8 trimestres.

Le départ en retraite anticipée sera possible au 1er mai 2020 à l'âge de 58 ans.

 

Pour aller plus loin

Réglementation

Fiche CNAV sur la durée d'assurance cotisée (trimestres pris en compte pour les calculs des durées d'assurance)

Tableau récapitulatif des conditions

Les conditions de la retraite anticipée pour carrières longues évoluent avec la génération. Le tableau ci-dessous liste par année de naissance la durée d'assurance cotisée et l'âge de départ en retraite anticipée.

Date de naissance

Départ anticipé à partir de

Début d'activité avant

Durée totale d'assurance cotisée

1953

60 ans

20 ans

165

1954

58 et 8 mois

16 ans

169

60 ans

20 ans

165

1955

56 ans et 4 mois

16 ans

174

59 ans

16 ans

170

60 ans

20 ans

166

1956

56 ans et 8 mois

16 ans

174

59 ans et 4 mois

16 ans

170

60 ans

20 ans

166

1957

57 ans

16 ans

174

59 ans et 8 mois

16 ans

166

60 ans

20 ans

166

1958

57 ans et 4 mois

16 ans

175

60 ans

20 ans

167

1959

57 ans et 8 mois

16 ans

175

60 ans

20 ans

167

1960

58 ans

16 ans

175

60 ans

20 ans

167

1961-1962-1963

58 ans

16 ans

176

60 ans

20 ans

168

1964-1965-1966

58 ans

16 ans

177

60 ans

20 ans

169

1967-1968-1969

58 ans

16 ans

178

60 ans

20 ans

170

1970-1971-1972

58 ans

16 ans

179

60 ans

20 ans

171

A compter de 1973

58 ans

16 ans

180

60 ans

20 ans

172

 

Exemples

Départ à 60 ans

Une secrétaire de direction née le 18/12/1958, peut prétendre à un départ anticipé à 60 ans, soit le 1er janvier 2019 si :

  • elle totalise 4 trimestres avant la fin l’année de son 20ème anniversaire.
  • elle justifie de 167 trimestres en durée d'assurance cotisée.

 

Départ avant 60 ans

Un fonctionnaire né le 02/01/1960, peut prétendre à un départ à compter de 58 ans, soit le 1er février 2018 si :

  • il totalise 5 trimestres avant la fin de son 16ème anniversaire.
  • il justifie de 175 trimestres en durée d'assurance cotisée.

 

Mise à jour par Michel

Vous avez une question ?
Vous souhaitez
être accompagné ?
Abonnez-vous

à notre formule "Suivi Retraite" pour seulement 4,99€/mois, vous avez accès à notre hotline, au calcul digital individualisé, à des alertes personnalisées et à bien d'autres services retraite.

En savoir plus
Ce service peut également vous intéresser :
Entretien conseil

Bénéficiez des conseils personnalisés d'un expert de la retraite

Restez informé(e)

Afin d'être régulièrement informé(e) par email sur l'actualité du système des retraites et sur solutions de conseil retraite Sapiendo, il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter.