Chômage : 6 astuces pour limiter son impact sur votre retraite

Publié le 09/12/2020

Demander à avancer ou reculer son licenciement

Si vous vous retrouvez au chômage à plus de 55 ans, vous pouvez être indemnisé par Pôle emploi pendant 3 ans (2 ans et 2 ans et demi pour les chômeurs de moins de 55 ans). Vous pouvez néanmoins, prolonger l'indeminisation au chômage au-delà des trois ans si vous respectez certaines conditions : 

  • Etre en cours d'indemnisation à l'âge de 62 ans et au moins depuis 1 an,
  • Avoir été affilié au moins pendant 12 ans à l'assurance chômage et disposer d'au moins 100 trimestres validés à l'assurrance vieillesse

Si un salarié est licencé à 58 ans et demi, il pourra bénéficier de trois ans d'indemnisation jusqu'à lâge de 61 ans et demi. A l'âge de 62 ans il ne sera plus indemnisé et il ne pourra donc pas profiter de la prolongation de ses droits chômage. Il pourrait donc, s'il dispose de cette marge négocier sa date de licenciement pour partir à 59 ans.

Négocier la retraite progressive 

Demander la retraite progressive à son employeur à condition d'avoir 60 ans et de justifier de 150 trimestes d'assurance. Ce dispositif permet à la fois de toucher une partie de sa pension de retraite et continuer à excercer une activité à temps partiel. 

Passer à temps partiel 

Si vous ne remplissez pas les conditions de la retraite progressive, vous pouvez demander un passage à temps partiel. Le temps partiel ne vous fera pas cotiser pleinement pour la retraite mais il pourra faire reculer la date de votre licenciement afin d'atteindre l'âge de 55 ans par exemple et d'être indemnisé par la suite pendant au moins 3 ans par Pôle emploi.

La retraite anticipée 

Si vous possédez le taux plein à 60 ans, vous pouvez liquider votre retraite (exemple: si vous avez commencé à travailler à 20 ans). Attention cependant, si vous êtes licencié à l'âge de 58 ans, vous pouvez perdre les bénéfices de la retraite anticipée. En effet, vous serez indemnisé pendant 2 ans au chômage, soit 8 trimestres de cotisés. Or, pour l'éligibilité à la retraite anticipée, seuls 4 trimestres au titre du chômage indemnisé sont retenus. Mieux vaut négocier un départ à 59 ans avec une mise en place d'un temps partiel. 

Reprendre une activité sur une courte durée 

Reprendre une activité permet de recharger ses droits chômage pour au moins 4 mois (même un mi-temps). Il vous suffit de gagner 6 090 € par an pour valider 4 trimestres en 2020

Cotiser de façon volontaire 

Pour atteindre l'âge légal de la retraite (62 ans), et percevoir une indemnisation chômage jusqu'à cet âge, vous avez la possibilité de cotiser de façon volontaire (demande au moins 6 mois après la rupture de contrat). Durant la première année de chômage, vous pouvez ne pas percevoir d'indeminisation et racheter une année de cotisation vieillesse à hauteur de 7 302 € en 2020 (remplir un formulaire Cerfa de la CPAM). Vous pouvez par la suite, demander à 59 ans vos droits au chômage. 

Lire l'article de Capital

Restez informé(e)

Le retraite un sujet en pleine évolution.
Actualités et solutions retraite

Afin d'être régulièrement informé(e) par email sur l'actualité du système des retraites et sur solutions de conseil retraite Sapiendo, il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter.

  • Le champ doit contenir une email valide.

Ces articles peuvent vous intéresser

CHIFFRES CLES 2022

Le 20/01/2022

Tous les chiffres utiles pour votre retraite : valeur du point des complémentaires, revenus pour valider un trimestre, nombre de trimestres pour atteindre le taux plein,  plafond de la Sécurité sociale ….

 

Lire l'article

REVALORISATION DES PENSIONS AGRICOLES AU 1er NOVEMBRE 2021

Le 03/11/2021

Au 1er novembre 2021, le minimum de pension des exploitants agricoles est revalorisé à hauteur de 85 % du SMIC au lieu de 75% aujourd’hui. Cette revalorisation garantit une pension de retraite minimale de 1036 € net par mois pour les chefs d’exploitation ayant eu une carrière complète. Sapiendo décrypte la mesure.

Lire l'article

Sapiendo Retraite s’engage auprès des Femmes

Le 01/03/2021

Á l’occasion du 8 mars 2021, journée internationale des droits des femmes Sapiendo, offre ses conseils retraite experts à toutes les femmes. En effet, s’il y a un domaine où les femmes subissent encore de fortes inégalités, c’est bien celui de la retraite. En effet, la retraite étant un miroir à la fois de la carrière et de la vie familiale, les femmes se retrouvent souvent avec des droits à la retraite moindres que ceux des hommes. Or, n’oublions pas que « Savoir c’est déjà agir ! ».

Lire l'article