Quelle retraite pour les femmes au foyer ?

Mise à jour le 15-03-2021

En 2011, selon l’Insee, 2,1 millions de femmes étaient « au foyer » parmi les femmes âgées de 20 à 59 ans. Si ce nombre diminue d’année en année, les femmes au foyer représentent toujours une part importante de la population française. En étant professionnellement inactives, elles voient leur retraite pénalisée puisqu’elles ne peuvent pas acquérir de droits sans travailler. Il existe toutefois des dispositifs leur permettant d’améliorer leur retraite. Quels sont-ils ? Comment bénéficier d’une pension de retraite sans avoir travaillé ? Explications.

Concerne

Femmes au foyer : puis-je percevoir une pension de retraite ?

Le droit à la retraite d’une femme au foyer dépend de sa situation personnelle, à savoir si elle a déjà eu un emploi ou non.

Les femmes ayant déjà eu un emploi

Les femmes au foyer sont une majorité à avoir déjà eu un emploi : elles représentent 8 femmes sur 10. L’interruption de leur activité est généralement due à l’arrivée de leur enfant, mais peut également être causée par une conjoncture économique défavorable ou la fin d’un contrat à durée déterminée. Toutefois, même en étant en foyer, elles peuvent bénéficier d’une retraite, car seul un trimestre de cotisation suffit pour faire valoir ses droits. Un trimestre est égal à 150 fois le SMIC horaire brut en vigueur, soit 1 537,50 € en 2021.

Il est cependant à noter que l’intéressée doit avoir validé au moins 9 trimestres pour bénéficier d’une rente mensuelle de retraite. Avec 8 trimestres ou moins, la retraite fera l’objet d’un versement unique soldant définitivement les droits acquis.

Le saviez-vous ? 

Pour concilier vie de famille et travail, beaucoup de femmes font le choix d’exercer un emploi à temps partiel plutôt que d’être au foyer. Cette « solution » n’est pas sans conséquence sur leur salaire et le montant de leur future pension de retraite. Depuis 2003, il existe un dispositif permettant de comptabiliser un temps partiel comme un temps plein. Pour en bénéficier, la salariée et l’employeur doivent s’acquitter de charges supplémentaires, calculées sur la base d’un temps plein.

 

Les femmes n’ayant jamais travaillé  

En principe, il est impossible de percevoir une pension si l’on n’a jamais exercé d’activité professionnelle, car l’acquisition de droits à la retraite est conditionnée par le versement de cotisations. Toutefois, il existe des dispositifs permettant aux femmes au foyer n’ayant jamais travaillé de percevoir une pension : il s’agit de l’AVPF.

Quels dispositifs pour améliorer la retraite des femmes au foyer ?

Les droits à la retraite s’acquièrent généralement en versant des cotisations vieillesse prélevées sur les revenus et salaires. Afin de tenir compte de la situation particulière des mères au foyer, plusieurs dispositifs ont été mis en place.

L’AVPF

Une femme au foyer peut s’affilier à l’AVPF (l’Assurance vieillesse des parents au foyer) afin de percevoir une pension de base. Cette affiliation est volontaire et payante : l’assiette de cotisation par trimestre correspond à 507 fois le SMIC horaire sur laquelle est appliqué un taux de cotisation vieillesse. À titre indicatif, le montant de la cotisation trimestrielle est de 922 € en 2021.

Dans certains cas, la CAF (Caisse d’allocations familiales) peut prendre en charge le versement des cotisations pour la retraite d’une femme au foyer. Ce dispositif est gratuit et accordé à condition :

  • de ne pas dépasser un certain plafond de ressources ;
  • de bénéficier de certaines prestations familiales (Paje, etc.) ;
  • d’avoir eu un certain nombre d’enfants.

 Dans ce cas, la mère au foyer n’a pas de démarche particulière à effectuer. C’est la CAF qui se charge de transmettre les informations à la CNAV (Caisse nationale d'assurance vieillesse).

Les femmes au foyer bénéficiant de l’AVPF bénéficient du même régime de retraite que celui des salariés, soit la CNAV. Les bénéficiaires peuvent ainsi percevoir leur pension dès 62 ans (l’âge légal de départ à la retraite). Le calcul de la rente se base sur :

  • le nombre de trimestres validés ;
  • une rémunération théorique au SMIC brut.
Bon à savoir

Il n’existe pas de dispositif similaire pour la retraite complémentaire.


L’Aspa 

En plus de l’AVPF, l’Aspa (Allocation de solidarité aux personnes âgées, anciennement le minimum vieillesse) peut être versée au titre de retraite pour les femmes au foyer. Cette aide est allouée à partir de 65 ans, sous conditions de revenus. Une femme au foyer vivant seule peut ainsi percevoir jusqu’ à 906,80 € par mois, toutes ressources comprises. Si elle vit avec son conjoint et que ce dernier répond également aux critères d’éligibilité, son montant peut aller jusqu’à 1 407,82 € par mois.

La majoration de durée d’assurance par enfant

Ce dispositif permet aux femmes ayant eu ou adopté un ou plusieurs enfants de valider des trimestres supplémentaires, à raison de 8 trimestres par enfant. Les majorations sont les suivantes :

  • Pour les enfants nés ou adoptés avant 2010

8 trimestres sont attribués automatiquement à la mère pour la naissance ou l’adoption d’un enfant (sans limitation du nombre d’enfants). Cela ne nécessite pas des démarches particulières.

  • Pour les enfants nés ou adoptés à partir de 2010

Les majorations sont divisées en 3 types :

  • « maternité » : 4 trimestres qui ne sont réservées qu’aux femmes ;
  • « adoption » : 4 trimestres ;
  • « éducation » : 4 trimestres.

Les trimestres en cas de majoration d’adoption et d’éducation peuvent être librement répartis entre les deux parents. S’ils ne se manifestent pas, ils seront donnés à la mère.

La pension de réversion

Il ne s’agit pas d’un dispositif pour les femmes au foyer à proprement parler, mais il peut les aider à améliorer leur retraite. Cette pension est versée sous conditions en cas du décès du conjoint retraité.  

Vous êtes une femme et mère au foyer et avez des doutes sur votre retraite ? Pour bénéficier de conseils personnalisés selon votre situation, n’hésitez pas à nous contacter ou prendre rendez-vous en ligne. Nos experts Sapiendo vous aident à faire les bons choix pour votre retraite.

Calculez votre retraite gratuitement

Sapiendo vous offre 2 options de calcul, à vous de choisir celle qui vous convient :

< 45 sec.

Option 1 - Calcul rapide

J’obtiens une 1ère idée du montant de ma pension à mes âges clefs de départ.

  • Je réponds à quelques questions
  • En moins de 45 secondes
Calculer votre retraite
< 5 min.

Option 2 - Calcul avancé

J’obtiens une estimation plus précise de ma
retraite grâce à mon relevé de carrière.

  • En moins de 5 minutes
  • Sur la base de votre relevé de carrière
  • Possibilité d’intégrer votre épargne retraite
  • Indice de fiabilité du RIS
  • + Pré-diagnostic des optimisations possibles

Restez informé(e)

Afin d'être régulièrement informé(e) par email sur l'actualité du système des retraites et sur solutions de conseil retraite Sapiendo, il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter.