Réforme des retraites : que pourrait changer l’âge pivot ?

Mise à jour le 07-06-2021

En France, la condition de durée d’assurance et l’âge du taux plein automatique sont des éléments clés du système de retraite pour bénéficier d’une pension sans minoration. Si la réforme a lieu, ils pourraient toutefois être supprimés au profit d’un « âge pivot ». Qu’est-ce que l’âge pivot ? Quel impact cette mesure aura-t-elle concrètement sur votre retraite ? Le décryptage de Sapiendo.

Concerne
Salarié du privé
Salarié du public
Fonctionnaire
Indépendant artisan ou commerçant
CIPAV
Profession libérale
Auto(micro)-entrepreneur
Exploitant agricole
Chef d’entreprise

Âge pivot : de quoi parle-t-on ?

Dans le système de retraite actuel, deux seuils d’âge existent :

  • L’âge légal de départ à la retraite : il s’agit de l’âge à partir duquel l’assuré peut partir à la retraite. Il dépend de l’année de naissance : pour les personnes nées à partir de 1955, il est fixé à 62 ans. Si l’assuré n’a pas validé tous ses trimestres, sa pension est affectée d’une décote et d’un coefficient de proratisation sur la retraite du régime de base.
  • L’âge du taux plein automatique : c’est l’âge à partir duquel un assuré peut bénéficier de la retraite à taux plein (sans décote), même s’il n’a pas validé tous ses trimestres. Il est de 67 ans pour les personnes nées à partir de 1955.

La réforme des retraites Macron prévoit, elle, deux seuils d’âge :

  • L’âge légal de départ à la retraite : c’est le même que le système actuel, soit 62 ans.
  • L’âge pivot (ou l’âge d’annulation de la décote) : il serait fixé à 64 ans et remplacerait l’âge du taux plein à 67 ans. Si le départ à la retraite est effectué avant cet âge, une décote de 5 % par année sera appliquée sur le montant de la pension de retraite.
Le saviez-vous ? 

S’il existe un âge légal de départ à la retraite, en pratique, peu de Français liquident leurs droits à 62 ans. En 2018, l’âge de départ effectif était en moyenne de 63,4 ans. En cause ? Le recul de l’âge moyen d’entrée sur le marché du travail et la hausse du nombre de trimestres requis pour obtenir le taux plein.

 

Quel est l’intérêt d’instaurer un âge pivot ?

La mesure principale de la réforme des retraites consiste à instaurer un système par points (comme c’est le cas pour la plupart des régimes complémentaires). Il ne sera ainsi plus nécessaire de valider un certain nombre de trimestres pour obtenir une pension. Ce qui est prévu à la place ? Que les cotisations soient prélevées sur les revenus professionnels (salarié, indépendant, etc.) et donnent droit à des points tout au long de sa carrière. Au moment de partir à la retraite, l’ensemble des points cumulés sera converti en pension de retraite.

Ce système par points associé à l’âge pivot répond à deux principaux objectifs :

  • Réduire les inégalités

Certains profils comme les actifs à la carrière incomplète (interruption pour cause de chômage, maternité, congé parental, etc.) sont pénalisés à cause de la condition de durée d’assurance. Les personnes n’ayant pu valider tous leurs trimestres sont ainsi incitées à partir à la retraite plus tardivement. Avec l’âge pivot, elles pourront liquider leurs droits à partir de 64 ans sans subir de décote, même avec une carrière incomplète.

  • Inciter les personnes à travailler le plus longtemps possible

Pour encourager les Français à prendre leur retraite après l’âge pivot, l’application d’une surcote de 5 % par année supplémentaire est prévue. Par exemple : vous partez à la retraite à 66 ans et vos points vous donnent droit à une pension de 1400 €/mois. Son montant sera majoré de 10 % et s’élèvera donc à 1 540 €/mois.

Quel sera l’impact de l’âge pivot pour votre retraite ? 

La réforme des retraites a pour objectif de simplifier le calcul de votre retraite. Au moment de la liquidation de vos droits, le nombre de trimestres validés n’importera plus : seuls seront pris en compte le nombre de points accumulés au cours de votre carrière et l’âge de départ (par rapport à l’âge pivot).

De plus, si vous souhaitez liquider vos droits à taux plein, il sera possible de le faire à partir de 64 ans (contre 67 ans auparavant si vous n’aviez pas tous vos trimestres). En cas de départ avant l’âge pivot, seule la décote de 5 % par an sera appliquée : le coefficient de proratisation du régime de base va en effet être supprimé.

Enfin, pour ne pas pénaliser les travailleurs ayant commencé à travailler tôt, la réforme prévoit des possibilités de départ anticipé pour carrière longue, les conditions pratiques n’ont cependant pas encore été communiquées..

Le point en 2021

Les informations mentionnées dans cet article sont issues du rapport Delevoye datant du 18 juillet 2019 portant sur la refonte du système des retraites. À l’heure actuelle, les négociations sont toujours suspendues en raison de la crise de Covid-19. Rien n’est définitif donc, et de nombreux points, notamment celui de l’âge pivot, doivent encore être débattus. Le Président Emmanuel Macron a par ailleurs mentionné la possibilité de remplacer l’âge pivot par une durée minimum de cotisations.

De plus, l’âge pivot a été écarté de la réforme en janvier 2020 par l’ancien Premier ministre Édouard Philippe pour répondre aux critiques des partenaires sociaux. Toutefois, son principe est maintenu. Pour le moment, seul son nom change : on parle désormais d’un âge d’équilibre.

Sapiendo vous tiendra informé de tout changement. Pour ne rien louper, suivez nos actualités et inscrivez-vous à notre newsletter. Pour vous aider à mieux vous projeter et calculer le montant de votre future pension avec vos revenus actuels, découvrez notre simulateur en ligne avant/après la réforme des retraites d’Emmanuel Macron.

 Vous souhaitez préparer votre retraite dans les meilleures conditions mais ne savez pas comment vous y prendre ? Faites-vous accompagner par l’un de nos experts Sapiendo et profitez d’un bilan sur-mesure. Vous avez la garantie de faire les bons choix et de partir à la retraite en toute sérénité !

Calculez votre retraite gratuitement

Sapiendo vous offre 2 options de calcul, à vous de choisir celle qui vous convient :

< 45 sec.

Option 1 - Calcul rapide

J’obtiens une 1ère idée du montant de ma pension à mes âges clefs de départ.

  • Je réponds à quelques questions
  • En moins de 45 secondes
Calculer votre retraite
< 5 min.

Option 2 - Calcul avancé

J’obtiens une estimation plus précise de ma
retraite grâce à mon relevé de carrière.

  • En moins de 5 minutes
  • Sur la base de votre relevé de carrière
  • Possibilité d’intégrer votre épargne retraite
  • Indice de fiabilité du RIS
  • + Pré-diagnostic des optimisations possibles

Restez informé(e)

Afin d'être régulièrement informé(e) par email sur l'actualité du système des retraites et sur solutions de conseil retraite Sapiendo, il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter.