Optimiser sa retraite

Mise à jour le 01-12-2020

Comment partir plus tôt et / ou gagner plus à la retraite ? 

Concerne

Est-il vraiment possible d’optimiser sa retraite ?

Il est possible d’optimiser votre retraite en prenant les bonnes décisions au bon moment et ce tout au long de votre vie active. 

information.png
Quelques exemples concrets : 

Vous prenez un congé parental, cela peut impacter votre date de départ à la retraite car si le congé parental permet de valider des trimestres, ces trimestres ne peuvent pas se cumuler avec la majoration de trimestres à laquelle vous avez droit pour avoir eu et élevé vos enfants. Mais en plus cela va impacter le montant de votre pension de retraite : 40 € / mois (900/43*2) soit sur 23 ans 11 040 €*.

**

Vous créez votre entreprise ou devenez travailleur indépendant et vous choisissez le versement de l’ACRE en une fois, vous perdrez de 4 à 8 trimestres ce qui peut représenter 110 € à 220€ / mois de moins sur votre future pension de retraite soit pour une durée de 23 ans de
30 360 € à 60 720 €.*

 

Par ailleurs, il est fortement recommandé de vérifier l’intégralité de vos droits retraite, c’est-à-dire vos trimestres, vos rémunérations ainsi que vos points. Cela passe par l’analyse de votre RIS (Relevé Individuel de Situation), ce document n’est pas toujours simple à décrypter et surtout il comprend souvent des anomalies qui doivent être régularisées.

Enfin, un certain nombre de dispositifs légaux peuvent vous permettre de partir plus tôt et/ou de gagner plus. Soyez acteur de votre retraite ! 

Comment optimiser ma retraite en prenant les bonnes décisions au bon moment ?

  • Partager les trimestres enfants entre conjoints 

La mère de famille bénéficiait jusqu’en 2010 pour chaque enfant de 4 trimestres pour la maternité ou l’adoption ainsi que de 4 trimestres au titre de l’éducation. Depuis 2010, les conjoints peuvent d’un commun accord se partager les trimestres d’éducation. Mais attention, la demande de partage des trimestres d‘éducation ne peut se faire que dans les 6 mois suivant la 4ème  année après il sera trop tard. 

information.png
Exemple

Vous partagez ou non vos trimestres enfant d’éducation, cela peut impacter votre date de départ mais en plus cela va impacter le montant de votre pension de retraite : 110 € / mois / enfant soit sur 23 ans 30 360 € pour 1 enfant*.

 

  • Se marier pour donner des droits à son conjoint

Pour protéger la personne avec qui vous partagez votre vie et lui permettre de recevoir de 54 % ou de 60 % de vos pensions (selon les régimes), il serait bénéfique de penser au mariage. En effet, cette pension de réversion n’est accordée qu’aux personnes mariées et non à celles pacsées ou en union libre. 

information.png
Exemple

En étant marié vous pourrez toucher une partie de la pension de retraite de votre conjoint ou lui faire bénéficier d’une partie de votre pension. L’impact financier est très important : 1 240 € / mois de pension de réversion soit sur 23 ans 342 240 €*.

 

  • Choisir le bon statut

Le choix du statut est particulièrement important si vous êtes travailleurs non-salariés. En effet, selon le statut pour lequel vous opterez vos droits à la retraite pourront être sensiblement différents. 

Sachez que le taux de remplacement d’un travailleur non-salarié est très inférieur à celui d’un salarié.

Comment optimiser ma retraite grâce aux dispositifs spécifiques légaux ?

Optimisez votre retraite grâce au rachat de trimestres

Le rachat de trimestres vous permettra de compléter le nombre de trimestres que vous avez validé. Tout le monde peut bénéficier de ce dispositif, la seule condition est de ne pas avoir liquidé sa retraite. Cela permettra par exemple de minimiser l’impact de la décote sur votre retraite de base si vous n’avez pas le nombre de trimestres requis pour bénéficier du taux plein à la date que vous avez choisi pour votre départ. De plus, les sommes utilisées pour le rachat de trimestres sont déductibles de votre revenu imposable dans leur intégralité.

Optimisez votre retraite grâce au départ anticipé

Plusieurs dispositifs vous permettent de partir à la retraite plus tôt.  

Départ anticipée pour carrière longue 

Ce dispositif est accessible à tous les actifs, quel que soit son statut professionnel.

Vous devez toutefois remplir plusieurs conditions :

  • Avoir commencé à travailler avant 20 ans
  • Réunir au moins 5 trimestres avant la fin de l’année civile de votre 16ème anniversaire (4 trimestres si date de naissance au cours du dernier trimestre de l’année). 
  • Réunir un nombre minimum de trimestres d’assurance retraite cotisés (tous régimes de base obligatoires confondus).
information.png
Exemple :

Une personne née en 1959 devra totaliser 5 trimestres avant 1979 et 167 trimestres cotisés. Si les deux conditions sont réunies elle pourra partir à 60 ans à la date du 1er janvier 2020 (1er jour du mois civil suivant son anniversaire).

 

Départ anticipé pour handicap

Les salariés handicapés peuvent prétendre à une retraite anticipée. 

Vous devez toutefois remplir plusieurs conditions :

  • Avoir un taux d’incapacité permanente d’au moins 50 % ou être reconnu comme travailleur handicapé avant 2016
  • Justifier une durée minimale d’affiliation à l’assurance vieillesse
  • Justifier d’un nombre minimal de trimestres cotisés

Départ anticipé pour carrière pénible 

Les salariés ayant eu une carrière dite à pénibilité peuvent faire une demande de retraite anticipée via un formulaire (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R24448).

Deux cas de figure sont à prendre en compte : 

  • Le compte professionnel de prévention 
  •  L’incapacité d’origine permanente
information.png
Exemple :

Une personne qui justifie d'une incapacité permanente d'au moins 20 % liée à la pénibilité au travail (10 % sous certaines conditions) peut prétendre à partir à 60 ans à la retraite.

 

Optimisez votre retraite en combinant retraite et emploi

  • La retraite progressive

La retraite progressive est un dispositif qui permet de vous assurer une transition entre votre vie active professionnelle et votre retraite. La retraite progressive vous permet de réduire votre temps d’activité en percevant une partie de votre pension de retraite. 

Pour en savoir plus : cliquez-ici

  • Le cumul emploi-retraite

Le cumul emploi-retraite vous permet quant à lui, de poursuivre une activité professionnelle une fois à la retraite. La reprise d’une activité professionnelle, ne vous fait pas perdre votre pension de retraite et améliore de ce fait le montant global de celle-ci. 

Pour en savoir plus : cliquez-ici

Comment optimiser sa retraite en choisissant la bonne date de départ ?

Si vous souhaitez partir à l’âge légal, à l’âge du taux plein ou tout simplement anticiper votre départ à la retraite, la date que vous choisirez aura un impact sur le montant de votre pension. 

  • La surcote

Si vous avez suffisamment travaillé pour partir à taux plein à l’âge de votre choix mais que vous souhaitez augmenter votre revenu de retraite, la surcote vous permet pour chaque trimestre validé supplémentaire, après votre âge de taux plein, de bénéficier d’une majoration (1,25 % taux de surcote par trimestre pour la plupart des régimes de base). La surcote n’est pas plafonnée, c’est-à-dire que vous pouvez travailler autant de trimestres de plus que vous le souhaitez. Par ailleurs, elle est dite viagère, vous la toucherez jusqu’à votre décès. 

La surcote n’est pas la même selon les régimes tels que les professions libérales (0,75 %), ou bien pour les fonctionnaires (1,25 % pour les trimestres validés depuis le 1er janvier 2009 et de 0,75% pour les trimestres validés avant). 

  • La décote

Si vous n’avez pas cotisé assez de trimestres, votre retraite de base en sera affectée.  Cette décote s'applique également à la retraite complémentaire si le nombre de points n'est pas atteint. Si vous avez dépassé l'âge légal de la retraite mais que vous n'avez pas cotisé assez de trimestres (tous régimes confondus), vous pouvez liquider votre retraite mais le montant de votre pension en sera réduit.

La décote est appliquée jusqu’au décès. Toutefois, celle-ci, contrairement à la surcote ne peut pas excéder 20 trimestres. 

Le pourcentage de votre décote sera calculé selon l’année de votre naissance (entre 1,25 % et 2,5 %, et 1,25 % à partir de la génération née en 1953).

Cependant, lorsque vous atteignez l’âge du taux plein légal (67 ans), la décote ne s’applique plus. 

beginning of quote Attention : certains régimes complémentaires auxquels vous êtes affilés, peuvent mettre en place un système de surcote et de décote  endding of quote

 

  • Le bonus / malus AGIRC-ARRCO

Pour les salariés du privé le régime AGIRC-ARCCO a mis en place le principe du bonus/malus le 1er janvier 2019. Ce dispositif s'applique aux personnes nées à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite de base à taux plein.

Un malus de 10 % sur la retraite complémentaire est appliqué si vous remplissez les conditions du taux plein (62 ans et 167 trimestres). Vous serez pénalisé(e) pendant les trois premières années (jusqu’à 67 ans maximum). 

A contrario, un bonus s’appliquera si vous liquidez votre retraite 2 à 4 ans après l’obtention des conditions du taux plein (majoration pendant 1 an de 10% 20% ou 30% selon l’âge). 

Comment optimiser ses revenus à la retraite grâce à l’épargne ?

  • Le plan d’épargne individuel (PER)

Ce plan d’épargne est ouvert à tous. Vous pouvez en faire la demande auprès d’organismes d’assurance ou d’établissements financiers. Ce nouveau dispositif remplace depuis le 1er ocotbre 2020 le PERP et le contrat Madelin, vous avez d'ailleurs la possibilité de faire transférer ceux-ci sur le PER individuel.

Le PER individuel est un plan d’épargne à long terme, qui vous permet d’épargner tout au long de votre vie active pour obtenir un capital ou bien une rente à l’âge de la retraite.

information.png
Conseil Sapiendo

Les sommes que vous versez sur ce PER sont déductibles des revenus imposables (limite du plafond global fixé pour chaque membre de votre foyer fiscal).

 

  • Le plan d’Épargne entreprise collectif (PERCO)

Le PER collectif est ouvert à tous les salariés d’une entreprise qui le propose (condition d’ancienneté peut être exigée – 3 mois maximum). Cette épargne succède au PERCO depuis le 1er octobre 2020. 

Ce dispositif est un produit d’épargne à long terme, qui vous permet d’épargner tout au long de votre période d’activité professionnelle avec l’aide de votre entreprise afin d’obtenir un capital ou une rente pour votre retraite.  

Vous pouvez entretenir votre PERCO avec :

  • Des versements volontaires
  • Des sommes issues de votre intéressement 
  • Des sommes issues de la participation
  • Des droits inscrits sur un compte épargne temps
  • Des sommes issues de votre PER individuel

Cette épargne peut également être alimentée par des versements de votre entreprise dit « abondements » (ne pouvant excéder 3x le montant versé par vous et ni supérieur à 6 581,76 €).

information.png
Conseil Sapiendo

Vous bénéficiez du même avantage fiscal que pour le PER individuel. De plus, si vos versements sont liés à des versements de l’épargne salariale (intéressement, participation, abondements employeurs) ils sont exonérés d’impôt sur le revenu. 

 

Trucs & Astuces Sapiendo

Afin d’optimiser votre retraite, nous vous conseillons de mener des calculs adaptés afin d’en dégager les hypothèses pertinentes par rapport à votre situation. Grâce aux différents calculs vous pourrez avoir un panorama des meilleures options à votre portée. 

Comment Sapiendo peut m’aider ?

Sapiendo améliore votre retraite en vous proposant des solutions afin de vous accompagner tout au long de votre carrière.

  • Conseil & Calcul retraite (bilan retraite) digital + RDV expert

Optimisez votre retraite avec Sapiendo en disposant des différents axes d’optimisation de votre retraite. Nous vous délivrons toutes les possibilités pour anticiper votre départ à la retraite selon votre situation professionnelle mais également personnelle.  

  • Conseil & Calcul retraite expertise sur-mesure (bilan retraite)

Sapiendo s’occupe de tout. Les experts Sapiendo s’occupent pour vous de l’évaluation des dispositifs d’optimisation complexes de votre retraite telle que l’optimisation de vos revenus à la retraite grâce à l’épargne. Nous vous conseillons les meilleurs placements à faire en matière d’épargne pour augmenter votre pension de retraite.  

  • Abonnement

Sapiendo vous propose un suivi tout au long de votre carrière pour pendre les bonnes décisions. Vous pouvez grâce à l’abonnement mettre à jour le calcul de vos droits tous les ans et surveiller leur évolution. Vous bénéficiez de recommandations personnalisées à chaque fois que cela sera pertinent tel que sur le partage de vos trimestres d’éducation.        

*Base de l’hypothèse de calcul- Pour une personne qui aurait un salaire moyen de 3 300 € brut / an en fin de carrière. Pension moyenne de 2200 € bruts mensuels – (1300 €/an base + 900€/an complémentaire - décote par trimestre : 1,25%)

 

Pour en savoir plus : 

 

 

Calculez votre retraite gratuitement

Sapiendo vous offre 2 options de calcul, à vous de choisir celle qui vous convient :

< 45 sec.

Option 1 - Calcul rapide

J’obtiens une 1ère idée du montant de ma pension à mes âges clefs de départ.

  • Je réponds à quelques questions
  • En moins de 45 secondes
Calculer votre retraite
< 5 min.

Option 2 - Calcul avancé

J’obtiens une estimation plus précise de ma
retraite grâce à mon relevé de carrière.

  • En moins de 5 minutes
  • Sur la base de votre relevé de carrière
  • Possibilité d’intégrer votre épargne retraite
  • Indice de fiabilité du RIS
  • + Pré-diagnostic des optimisations possibles

Restez informé(e)

Afin d'être régulièrement informé(e) par email sur l'actualité du système des retraites et sur solutions de conseil retraite Sapiendo, il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter.