LES ECHOS - 5 MARS 2024

Publié le 05/03/2024

Comme l'ont montré les débats autour de la réforme, la question de la retraite des femmes est hautement sensible. Les écarts de pension avec les hommes sont encore criants. Ce qu'il faut savoir pour mesurer le chemin à parcourir.

La retraite des femmes est un sujet sensible. L'impact de la réforme pour les mères de famille a été l'un des principaux points de crispation lors des débats sur le relèvement de l'âge de départ à 64 ans. Malgré le nombre grandissant des femmes en activité, leur pension reste toujours très inférieure à celle des hommes.

La question des inégalités hommes-femmes dans le domaine de la retraite peut se révéler une source de clichés et de raccourcis. Quelques chiffres clés pour démêler le vrai du faux et mesurer la réalité des écarts qui perdurent même si le fossé tend se réduire.

1. Elles partent à la retraite 10 mois plus tard que les hommes

Carrières hachées et salaires moindres sont les deux principaux écueils auxquelles les femmes sont confrontées. Malgré des trimestres supplémentaires accordés au titre de la maternité et de l'éducation des enfants, elles partent encore plus tard que les hommes à la retraite.

Si l'on prend en compte « l'âge conjoncturel » de départ calculé par la direction statistique du ministère de la Santé (la Drees), les femmes liquident leurs droits à la retraite en moyenne 10 mois après les hommes en 2021, à 63 ans, contre 62 ans et 2 mois pour ces derniers.

Même si cet écart se réduit progressivement au fil des générations cela représente « près d'une année de différence. Pourtant ces mois de travail supplémentaires ne se traduisent pas par une retraite majorée », pointe Valérie Batigne, fondatrice de Sapiendo Retraite un cabinet qui conseille les assurés et les entreprises.

2. Leur retraite est inférieure de 40 % en moyenne à celle des hommes (hors pension de réversion)

Fin 2021, les pensions de retraite des femmes, tous régimes confondus, hors pension de réversion, étaient inférieures en moyenne de 40 % à celles des hommes, selon l'étude de la Drees, « Les retraités et les retraites » publiée en juin 2023. Ce chiffre doit cependant être remis en perspective.

« Il concerne l'ensemble des femmes retraitées actuellement. Et tient compte de celles qui sont parties il y a plus de 20 ans et de celles qui sont parties hier », relativise Valérie Batigne. L'écart de pension a en effet tendance à se resserrer au fil des générations. Il n'était plus que de 31 % pour les assurés qui ont demandé le versement de leur retraite en 2021.

Pour lire la suite de l'article, ça se passe ici

Restez informé(e)

Le retraite un sujet en pleine évolution.
Actualités et solutions retraite

Afin d'être régulièrement informé(e) par email sur l'actualité du système des retraites et sur solutions de conseil retraite Sapiendo, il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter.

  • Le champ doit contenir une email valide.

Ces articles peuvent vous intéresser

LE FIGARO - 11 AVRIL 2024

Le 12/04/2024

Un nouveau retraité sur 7 ne touche pas le bon montant de retraite : voilà comment éviter les erreurs.

Lire l'article

SILVERECO - 21 MARS 2024

Le 02/04/2024

Sapiendo & Jubiliz : un accompagnement pour une bonne préparation à la retraite

Lire l'article

BOURSORAMA - 18 MARS 2024

Le 20/03/2024

Préparer sa retraite dès le premier salaire

Lire l'article