OFFRE 3
X
Suivi premium
Être suivi tout au long de sa carrière : alertes personnalisées, appel par un expert, simulations illimitées
Vous êtes contacté(e) personnellement
1 fois par an pour faire le point.
Vous êtes alerté(e) personnellement
en fonction de vos régimes et de votre situation, par email et directement dans votre espace personnel.
Vous mettez à jour vos simulations
Simulez l’impact des réformes et de votre évolution de carrière en téléchargeant votre relevé (RIS) autant de fois que vous souhaitez.
5 €TTC /mois
Abonnement annuel, souscription après l’achat de l’offre 1 ou 2

Quelles sont les règles de la pension de réversion des régimes complémentaires pour un professionnel libéral ?

Suite au décès d'un professionnel libéral, son conjoint ou exconjoint peut percevoir une pension de réversion des régimes de base et complémentaires en fonction de l'âge et des revenus du ou des bénéficiaires.

Concerne : professions libérales - CIPAV

Si l'assuré décédé a cotisé durant sa carrière au régime de base (CNAVPL) et à un régime complémentaire des professions libérales (y compris CIPAV), le conjoint survivant peut alors bénéficier de la pension de réversion de ces deux régimes.

La retraite de réversion du régime complémentaire des professionnels libéraux

A noter
Contrairement à la réversion du régime de base, le remariage met fin au droit à réversion et il n’existe aucune condition de ressources pour pouvoir prétendre à cette pension de réversion.

Le bénéficiaire de la réversion est le conjoint survivant, sans conditions de ressources.

Le ou les conjoint(s) précédent(s) divorcés, mais non remariés (contrairement au régime de base), bénéficient également de la réversion au prorata de la durée du mariage.

Au moins deux années de mariage sont exigées, sauf si un enfant est né du mariage.

Le remariage entraîne la perte de la retraite complémentaire de réversion.

La pension est versée au 1er jour du mois civil suivant le décès et au plus tôt à 60 ans.

Le montant de la pension de réversion est égal à 60% de la pension complémentaire de l’assuré.

A noter
Pour les médecins libéraux, le régime complémentaire (la CARMF) donne droit à une majoration familiale supplémentaire de 10% si le conjoint survivant a eu au moins 3 enfants avec le médecin.

Certains libéraux (les médecins, les auxiliaires médicaux) cotisent aussi au régime complémentaire de l'ASV. Ce régime donne droit à une pension de réversion dans des conditions similaires aux autres régimes complémentaires hormis le taux de réversion qui est de 50% (au lieu de 60%).

Mise à jour par Michel 

Note moyenne
5 / 5
0 avis
Pourquoi donner votre avis sur cette fiche ?
Vous nous aiderez à enrichir 'Quelles sont les règles de la pension de réversion des régimes complémentaires pour un professionnel libéral ?'.
Soyez le premier à donner votre avis.
Votre note :
4 / 5
Tous les avis (2) :
SAPIENDO : touchez le maximum de votre retraite !
Quand partir ? Combien je vais toucher ? Y-a-t'il des erreurs sur mon relevé de carriere ? Puis-je partir plus tôt ? Racheter des trimestres ? Travailler en touchant ma retraite ? ... En totale autonomie et ou accompagné.

Ces fiches peuvent vous intéresser


Nous contacter 01 40 37 04 46