CAPITAL - 28 DÉCEMBRE 2023

Publié le 02/01/2024

Après une année 2023 riche en mesures pour la retraite, 2024 s’annonce plus calme. Ce qui n’empêche pas de voir quelques nouveautés arriver notamment pour le cumul emploi retraite ou encore la retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Pas de grandes réformes pour la retraite en 2024. Cette année sera cependant marquée par plusieurs changements qui concernent notamment le montant de la pension, les petites pensions ou encore le cumul emploi retraite. De nouveaux services pour faciliter vos démarches vont aussi voir le jour. Tour d’horizon des principales nouveautés qui vous attendent en 2024.

De nouvelles bornes d’âge pour les départs à la retraite

La réforme des retraites a relevé progressivement l’âge légal de départ et le nombre de trimestres nécessaires pour partir avec le taux plein. « Ainsi, en 2024, c’est principalement la génération née en 1962 qui partira à la retraite, rappelle Valérie Batigne, dirigeante du cabinet spécialisé Sapiendo Retraite. Sauf exception, elle devra donc attendre 62 ans et 6 mois pour cesser son activité et avoir cotisé 169 trimestres pour bénéficier du taux plein », détaille-t-elle. L’âge légal est relevé de trois mois tous les ans pour atteindre 64 ans à compter de la génération née en 1968. Quant au nombre de trimestres pour bénéficier d’une retraite à taux plein, il grimpe d’un trimestre toutes les générations pour arriver au plafond de 172 trimestres soit (43 ans) à partir des actifs nés en 1965.

Revalorisation des retraites autour de 5%

C’est la tradition en début d’année. De nombreuses caisses de retraite revoient à la hausse le niveau des pensions. Changement qui concerne le plus grand nombre : la hausse de la retraite de base. Elle sera augmentée de 5,3% à compter du 1er janvier. Attention pour en profiter, il faudra être un peu patient. La retraite de base de janvier, première à bénéficier de cette hausse, sera versée le 9 février prochain.

Les régimes de retraite complémentaire vont eux aussi connaître des évolutions. Déjà, depuis le 1er novembre dernier, la retraite complémentaire des salariés du privé, Agirc-Arrco, a été relevée de 4,9%. Du côté des contractuels de la fonction publique (Ircantec), la hausse sera comme celle de la retraite de base à 5,3%.

Pour les autres régimes, tous les chiffres ne sont pas encore connus. On sait cependant déjà que pour les avocats (les seuls à avoir leur propre régime de base), la hausse de leur retraite de base sera de 2% et celle de la retraite complémentaire d’1%. De leur côté, les médecins libéraux profiteront d’une revalorisation de 2,6% de leur retraite complémentaire. Pour les indépendants, l’augmentation de leur complémentaire s’élève à 3,7%. Un chiffre un peu plus élevé pour certains libéraux affiliés à la Cipav (architectes, moniteurs de ski, ostéopathes…) dont la retraite complémentaire va être rehaussée de 4,3%. « Pour les retraités des régimes de salariés, ce sont des revalorisations généreuses autour des 5%, constate Valérie Batigne. Et cela pose la question : est-ce que les retraités ne sont pas mieux traités que les actifs? »

Pour lire la suite de l'article, c'est par ici

Restez informé(e)

Le retraite un sujet en pleine évolution.
Actualités et solutions retraite

Afin d'être régulièrement informé(e) par email sur l'actualité du système des retraites et sur solutions de conseil retraite Sapiendo, il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter.

  • Le champ doit contenir une email valide.

Ces articles peuvent vous intéresser

MONEYVOX - 31 MAI 2024

Le 03/06/2024

Réforme de l'assurance chômage : quel impact sur votre future retraite ?

Lire l'article

CAPITAL - 1 JUIN 2024

Le 03/06/2024

Seniors au chômage : les grands perdants des nouvelles conditions de maintien de droit

Lire l'article

TRIBUNE DE VALÉRIE BATIGNE POUR C'EST VOTRE ARGENT

Le 27/05/2024

Les inégalités à la retraite entre les femmes et les hommes ne sont pas une fatalité

Lire l'article