Minimum contributif et l'ASPA (ex minimum vieillesse) : quelles sont les différences ?

Mise à jour le 03-03-2023

Le minimum contributif et l’ASPA (ex minimum vieillesse) permettent l’augmentation des faibles pensions de retraite. Ces deux dispositifs sont cependant soumis à certaines conditions. 

Concerne
Salarié du privé
Salarié du public
Indépendant artisan ou commerçant
Fonctionnaire
Auto(micro)-entrepreneur
Chef d’entreprise

Le minimum contributif 

Le minimum contributif est un dispositif qui permet de porter le montant de la retraite de base à un minimum  pour les salariés du privé, les salariés agricoles,  les artisans et commerçants. 

Comment bénéficier de ce minimum contributif ?

Afin de percevoir ce minimum contributif, l’assuré doit remplir certaines conditions :

  • Avoir cotisé à un régime général (salariés, salariés agricoles, artisans et commerçants)
  • Avoir une pension de retraite de base à taux plein
  • Avoir liquidé l’ensemble de ses droits à la retraite (base et complémentaire) à la même date
  • Avoir un montant de pension de retraite obligatoire (base et complémentaire) inférieur à 1 322,87 € par mois depuis le 1er janvier 2023

Quel est le montant du minimum contributif ?

Le montant du minimum contributif peut varier selon le nombre de trimestres que vous aviez validé au régime général de la Sécurité Sociale.

Deux possibilités :

  • Si vous avez moins de 120 trimestres cotisés au régime général, le montant du minimum contributif est de 684,13 € par mois en 2023.
  •  Si vous avez 120 trimestres (ou plus) de cotisés au régime général, le montant du minimum contributif est majoré à 747,57 € par mois en 2023.
Bon à savoir

Un supplément est accordé si vous remplissez des conditions de surcote, handicap, enfants, tierce personne à charge ou bien rente des retraites ouvrières et paysannes.

 

L’ASPA (Allocation de solidarité aux personnes âgées)

L'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) est un complément de pension de retraite accordée aux retraités ayant de faibles ressources et vivant en France. 

Comment bénéficier de l’ASPA ?

Afin de percevoir l’ASPA, l’assuré doit remplir certaines conditions : 

  • Avoir 65 ans minimum
  • Résider en France
  • Ne pas dépasser le plafond de ressources de 11 533,02 € par an (revenu brut inscrit sur votre avis d'impôt sur le revenu), soit 961,08 € par mois en 2023.

A la différence du minimum contributif, cette allocation de solidarité est versée indépendamment du nombre de trimestres. Les personnes ayant pas ou peu travaillé peuvent y prétendre.

 

Bon à savoir

Si vous dépassez le plafond sur les 3 derniers mois de vos ressources, seront pris en compte les 12 mois précédant la date d’effet. Si vous ne dépassez pas le plafond sur les 12 mois précédents vous pouvez percevoir l’ASPA. 

 

Quel est le montant de l’ASPA ? 

Le montant de l’ASPA en 2023 est de 961,08 € par mois soit 11 533,02 € par an pour une personne seule. Si vous vivez en couple, le montant est de 1 492,08 € par mois, soit 17 905,06 € par an pour deux allocataires de l'Aspa.

Ce montant est versé directement par le régime général.

 

Cumuler le minimum contributif et l’ASPA est-ce possible ? 

Il est possible de cumuler le minimum contributif et l’ASPA. 

Cependant, le minimum contributif est accessible aux personnes qui ont le taux plein soit au titre d’une carrière complète ou de leur âge. Le montant total de leurs pensions se rapprochera ainsi plus facilement du montant à ne pas dépasser pour se voir octroyer l’ASPA soit 11 533,02 € par an en 2023 pour une personne seule.

L’ASPA profite donc en particulier à des retraités qui ont une carrière incomplète et qui de ce fait ne peuvent pas percevoir le minimum contributif (condition du taux plein pour carrière complète).

Attention

L’ASPA peut être récupérable sous certaines conditions sur les droits de succession. 

 

Sources :

 

Calculez votre retraite gratuitement
selon les nouvelles règles
de la réforme

En quelques secondes, vous obtenez :

  • une 1ère idée du montant de votre pension
  • vos âges clefs de départ
  • la différence entre votre pension de retraite et votre dernier salaire

Restez informé(e)

Afin d'être régulièrement informé(e) par email sur l'actualité du système des retraites et sur solutions de conseil retraite Sapiendo, il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter.