Le contrat d'assurance-vie et son impact sur la retraite

Mise à jour le 05-05-2021

Placement préféré des Français, l’assurance-vie est un investissement sûr et avantageux, tant sur le plan fiscal que pour votre retraite. Il représente en moyenne 40 % des placements financiers des ménages. Pourquoi un tel succès ? Quels sont les avantages de l’assurance-vie et pourquoi la choisir pour préparer votre retraite ?

Concerne
Salarié du privé
Salarié du public
Fonctionnaire
Indépendant artisan ou commerçant
CIPAV
Profession libérale
Auto(micro)-entrepreneur
Exploitant agricole
Chef d’entreprise

Qu’est-ce qu’une assurance-vie ?

L’assurance-vie est un produit d’épargne à moyen ou long terme. Il se souscrit auprès d’une société d’assurance et permet de se constituer un capital et de le faire fructifier. Son fonctionnement est simple : tout au long du contrat, le souscripteur verse des primes à un assureur. Au terme du contrat, l’assureur s’engage en échange à verser un capital valorisé ou une rente. Il est possible de souscrire à un ou plusieurs contrats d’assurance-vie.

Une assurance-vie répond à de multiples objectifs : optimiser sa retraite, financer un projet (achat immobilier, voyages, travaux…) ou encore préparer sa succession. Son avantage ? L’épargne est accessible à tout moment de votre vie. En cas de décès, elle est reversée aux bénéficiaires (conjoint ou héritiers) avec des conditions fiscales attractives.

Ce contrat a également la particularité d’être très souple. Versement libre, unique ou programmé, fréquence et montant des primes… Il s’adapte à vos besoins, garantit la disponibilité de l’épargne et propose des modalités de sortie intéressantes. Vous pouvez choisir de retirer le capital en une ou plusieurs fois, de percevoir une rente (réversible en cas de décès), de programmer des retraits ou encore de bénéficier d’une avance sur l’épargne. Ces options varient selon la compagnie d’assurance : c’est pourquoi il est conseillé de comparer les contrats afin de trouver celui qui correspond le mieux à sa situation.

Deux types de contrats d’assurance-vie existent :

  • le contrat viager : c’est le moins courant car il n’a pas de date de terme ;
  • le contrat avec un terme défini par le souscripteur. Généralement, il choisit l’âge de son départ à la retraite, mais il est possible de reconduire la date année après année de manière tacite.

Dans tous les cas, l’argent versé n’est pas bloqué et peut être récupéré avant la fin du contrat.

Le saviez-vous ? 
 
 
 

En 2019, l’assurance-vie a capitalisé près de 1 788 milliards d’euros. Depuis 2020, le montant des prestations versées s’élève à 48,4 milliards d’euros.

 Pourquoi souscrire une assurance-vie pour sa retraite ?

L’assurance-vie est un placement fréquemment choisi pour compléter une retraite. Selon une étude Ipsos, en 2019, 44 % des actifs interrogés estimaient qu’elle était le produit d’épargne le plus intéressant pour préparer sa retraite. Plusieurs raisons expliquent ce choix :

·      Une sortie possible en rente

Une fois le contrat arrivé à terme, il est possible de récupérer l’épargne sous forme de capital ou de rente. Dans le premier cas, vous bénéficiez d’une somme conséquente pour profiter de votre retraite. Dans le second cas, vous profitez de revenus supplémentaires versés jusqu’à la fin de votre vie : une solution intéressante pour compléter vos pensions de retraite et vivre plus confortablement.

·      La garantie de protéger ses proches

En cas de décès, l’épargne est versée aux bénéficiaires dans des conditions fiscales favorables.

Quels sont les avantages fiscaux de l’assurance-vie ? 

L’assurance-vie est un produit d’épargne au régime fiscal avantageux : 

·      Sur la rente

Avant le versement : l’épargne acquise avant la transformation en rente est exonérée de l'impôt sur le revenu, mais soumise aux prélèvements sociaux (17,2 %).

Pendant le versement :  la rente est soumise à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux sur une fraction de son montant. Ce dernier varie selon votre âge : plus vous êtes âgé au moment du versement de la rente, plus l'avantage fiscal est important.

·      Sur les rachats

Si un événement imprévu survient (mise à la retraite anticipée, invalidité, liquidation judiciaire, perte d’emploi, etc.), les rachats -  le déblocage anticipé des sommes versées sur le contrat d’assurance-vie - sont exonérés de l’impôt sur le revenu. Sans cette condition, ils sont soumis à l’impôt sur le revenu. Pour les contrats souscrits à partir de septembre 2017 et de moins de 8 ans, le taux d’imposition est de 30 %. Il passe à 24,7 % à partir de 8 ans. Notez qu’un rachat comprend une part de capital et une part d’intérêts : c’est uniquement cette dernière qui est soumise au taux d’imposition.

·      Sur le transfert des avoirs d’un contrat vers un autre

Avec la loi Pacte, vous avez la possibilité de transférer les avoirs de votre contrat d’assurance-vie vers un autre contrat plus rentable chez le même assureur. Ce transfert peut être total ou partiel et conserve l’antériorité fiscale du contrat initial. Cela n’est pas considéré comme une clôture de contrat avec la souscription d’un nouveau.

·      Dans le cas d’une succession

L’assurance-vie bénéficie de droits de succession avantageux. En cas de décès, l’épargne est versée aux bénéficiaires désignés. Si votre bénéficiaire est votre conjoint ou votre partenaire de Pacs, elle est totalement exonérée.

Pour les autres héritiers, le capital épargné avant les 70 ans est exonéré jusqu’à 152 000 euros par bénéficiaire. Au-delà, les primes font l’objet d’un prélèvement de 20 % pour les sommes entre 152 000 et 852 000 euros, et de 31,25 % pour les sommes supérieures à 852 500 euros.

 

En revanche, pour les primes versées après 70 ans, un abattement de 30 500 € unique est appliqué, quel que soit le nombre de bénéficiaires.

Bon à savoir
 
 
 

 

Au moment de la souscription du contrat et durant toute la période de constitution de l’épargne, l’assureur peut facturer des frais de dossier, d’entrée, de gestion ou d’arbitrage. Ces frais sont à prendre en compte au moment de faire votre comparatif.

Il est parfois difficile d’évaluer le moment opportun pour partir à la retraite et bénéficier de ses indemnités et de ses pensions dans les meilleures conditions. Pour bénéficier de conseils personnalisés selon votre situation, n’hésitez pas à nous contacter ou prendre rendez-vous en ligne. Nos experts Sapiendo sont à votre disposition pour vous aider à faire les bons choix pour votre retraite.

Calculez votre retraite gratuitement

Sapiendo vous offre 2 options de calcul, à vous de choisir celle qui vous convient :

< 45 sec.

Option 1 - Calcul rapide

J’obtiens une 1ère idée du montant de ma pension à mes âges clefs de départ.

  • Je réponds à quelques questions
  • En moins de 45 secondes
Calculer votre retraite
< 5 min.

Option 2 - Calcul avancé

J’obtiens une estimation plus précise de ma
retraite grâce à mon relevé de carrière.

  • En moins de 5 minutes
  • Sur la base de votre relevé de carrière
  • Possibilité d’intégrer votre épargne retraite
  • Indice de fiabilité du RIS
  • + Pré-diagnostic des optimisations possibles

Restez informé(e)

Afin d'être régulièrement informé(e) par email sur l'actualité du système des retraites et sur solutions de conseil retraite Sapiendo, il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter.