OFFRE 3
X
Suivi premium
Être suivi tout au long de sa carrière : alertes personnalisées, appel par un expert, simulations illimitées
Vous êtes contacté(e) personnellement
1 fois par an pour faire le point.
Vous êtes alerté(e) personnellement
en fonction de vos régimes et de votre situation, par email et directement dans votre espace personnel.
Vous mettez à jour vos simulations
Simulez l’impact des réformes et de votre évolution de carrière en téléchargeant votre relevé (RIS) autant de fois que vous souhaitez.
5 €TTC /mois
Abonnement annuel, souscription après l’achat de l’offre 1 ou 2
Nous contacter 01 40 37 04 46

Quelles sont les règles d'un départ à la retraite anticipé pour carrière longue pour un professionnel libéral ?

Le dispositif de départ anticipé carrière longue permet aux personnes qui ont débuté leur carrière jeune de partir à la retraite avant l’âge légal. Ce départ anticipé sera fonction de conditions de cotisations mais aussi de date de naissance.

Le dispositif de départ anticipé pour carrière longue permet au professionnel libéral qui a commencé à travailler avant 20 ans de partir à la retraite avant l’âge minimum légal. Des conditions de cotisations mais aussi de la date de naissance du professionnel sont néanmoins requises.

1. Les conditions de cotisations

Pour bénéficier du dispositif des carrières longues, il faut avoir acquis au moins 5 trimestres avant la fin de l'année au cours de laquelle on atteint l'âge de 16, 17 ou 20 ans (4 trimestres si naissance durant le dernier trimestre de l'année).

Ces trimestres doivent être cotisés, c'est-à-dire acquis suite à cotisation effective sur des périodes travaillées.

Certains trimestres n'ayant pas donné lieu à des cotisations sont comptabilisés comme des trimestres cotisés, ils sont appelés "trimestres réputés cotisés", ou assimilés : 

  • jusqu'à 4 trimestres maximum de congé maladie, et accident du travail, de service militaire, ou de chômage indemnisé,
  • tous les trimestres de congé maternité, ou qui seront acquis au titre du dispositif « pénibilité »,
  • jusqu'à 2 trimestres maximum acquis au titre de l’invalidité.


2. Les conditions d'année de naissance

En fonction de l'année de naissance de l'assuré, le nombre de trimestres nécessaires en début d'activité ainsi que le nombre de trimestres total requis n'est pas le même.

Voici un tableau récapitulatif des conditions à réunir pour pouvoir bénéficier de ce dispositif :

Année de naissance Carrière commencée avant... Nombre de trimestres cotisés requis Age de départ en retraite possible
1952 20 ans 164 60 ans
17 ans 164 59 ans et 4 mois
1953 20 ans 165 60 ans
17 ans 165 59 ans et 8 mois
16 ans 169 58 ans et 4 mois
16 ans 173 56 ans
1954 20 ans 165 60 ans
16 ans 169 58 ans et 8 mois
16 ans 173 56 ans
1955 20 ans 166 60 ans
16 ans 170 59 ans
16 ans 174 56 ans et 4 mois
1956 20 ans 166 60 ans
16 ans 170 59 ans et 4 mois
16 ans 174 56 ans et 8 mois
1957 20 ans 166 60 ans
16 ans 166  59 ans et 8 mois
16 ans 174 57 ans
1958 20 ans 167 60 ans
16 ans 175 57 ans et 4 mois
1959 20 ans 167 60 ans
16 ans 175 57 ans et 8 mois
A partir de 1960 20 ans 167 60 ans
16 ans 175 58 ans

Vous pouvez consulter le Guide CIPAV 2017 que Sapiendo a référencé.

Mise à jour par Michel

Note moyenne
5 / 5
0 avis
Pourquoi donner votre avis sur cette fiche ?
Vous nous aiderez à enrichir 'Quelles sont les règles d'un départ à la retraite anticipé pour carrière longue pour un professionnel libéral ?'.
Soyez le premier à donner votre avis.
Votre note :
4 / 5
Tous les avis (2) :
SAPIENDO : touchez le maximum de votre retraite !
Quand partir ? Combien je vais toucher ? Y-a-t'il des erreurs sur mon relevé de carriere ? Puis-je partir plus tôt ? Racheter des trimestres ? Travailler en touchant ma retraite ? ... En totale autonomie et ou accompagné.

Ces fiches peuvent vous intéresser