OFFRE 3
X
Suivi premium
Être suivi tout au long de sa carrière : alertes personnalisées, appel par un expert, simulations illimitées
Vous êtes contacté(e) personnellement
1 fois par an pour faire le point.
Vous êtes alerté(e) personnellement
en fonction de vos régimes et de votre situation, par email et directement dans votre espace personnel.
Vous mettez à jour vos simulations
Simulez l’impact des réformes et de votre évolution de carrière en téléchargeant votre relevé (RIS) autant de fois que vous souhaitez.
5 €TTC /mois
Abonnement annuel, souscription après l’achat de l’offre 1 ou 2

Quelles sont les règles de la pension de réversion des régimes complémentaires du régime général ?

Suite à décès, le conjoint ou ex-conjoint de l'assuré peut percevoir une pension de réversion des régimes de base et complémentaires, dont le montant sera fonction de l'âge du ou des bénéficiaires.

Concerne : salariés du privé - salariés du public - artisans et commerçants

Dans le cadre d’un décès, il est possible de délivrer une pension de réversion du régime complémentaire au conjoint ou à (aux) ex conjoint(s) de l’assuré décédé. Pour cela, il existe de nombreuses conditions à respecter.

Cette fiche concerne la pension de réversion des régimes complémentaires. Pour la réversion des régimes de base, veuillez consulter nos fiches thématiques.

Bon à savoir
La pension de réversion n'est pas versée automatiquement au moment du décès de l'assuré. C'est au conjoint survivant d'en faire la demande.

La réversion de la retraite complémentaire pour les assurés du régime général

Concerne : salariés du privé - artisans - commerçants

Il n’existe aucune condition de ressources pour pouvoir prétendre à cette pension de réversion. Pour la percevoir, il faut avoir 55 ans.

Ou, sans condition d’âge, avoir au moins 2 enfants à charge c'est à dire :

  • de moins de 25 ans
  • ou invalide (constat d'invalidité établi avant 21 ans)

au moment du décès, même s’il n’y a pas de lien de parenté avec le défunt.

Ou être en situation d’invalidité.

La pension de réversion est égale à 60% de la retraite complémentaire du travailleur ou retraité décédé, sans qu’il soit tenu compte du coefficient dit d'anticipation qui a pu la minorer.
Dans le cas où la personne décédée était retraitée, la pension de réversion ne pourra être supérieure à sa retraite.

En présence d’ex-conjoint(s), la pension de réversion est partagée au prorata de la durée du mariage.

A noter
Pour les salariés du privé, contrairement aux artisans et commerçants, le remariage met fin au droit à réversion du régime complémentaire.

 Mise à jour par Michel

 

Note moyenne
5 / 5
0 avis
Pourquoi donner votre avis sur cette fiche ?
Vous nous aiderez à enrichir 'Quelles sont les règles de la pension de réversion des régimes complémentaires du régime général ?'.
Soyez le premier à donner votre avis.
Votre note :
4 / 5
Tous les avis (2) :
SAPIENDO : touchez le maximum de votre retraite !
Quand partir ? Combien je vais toucher ? Y-a-t'il des erreurs sur mon relevé de carriere ? Puis-je partir plus tôt ? Racheter des trimestres ? Travailler en touchant ma retraite ? ... En totale autonomie et ou accompagné.

Ces fiches peuvent vous intéresser


Nous contacter 01 40 37 04 46