OFFRE 3
X
Suivi premium
Être suivi tout au long de sa carrière : alertes personnalisées, appel par un expert, simulations illimitées
Vous êtes contacté(e) personnellement
1 fois par an pour faire le point.
Vous êtes alerté(e) personnellement
en fonction de vos régimes et de votre situation, par email et directement dans votre espace personnel.
Vous mettez à jour vos simulations
Simulez l’impact des réformes et de votre évolution de carrière en téléchargeant votre relevé (RIS) autant de fois que vous souhaitez.
5 €TTC /mois
Abonnement annuel, souscription après l’achat de l’offre 1 ou 2
Nous contacter 01 40 37 04 46

Comment se calcule la retraite complémentaire AGIRC pour les salariés cadres ?

La retraite complémentaire AGIRC est la retraite complémentaire des salariés cadres du secteur privé et du secteur agricole. Elle s'additionne à la retraite de base (CNAV ou MSA) et la retraite complémentaire des salariés de l'ARRCO.

L'Association Générale des Institutions de Retraite des Cadres (AGIRC) gère les retraites complémentaires obligatoires des salariés cadres du régime général et du régime des salariés agricoles. 

Cette retraite calculée en fonction de points acquis tout au long de la vie professionnelle vient en complément de la retraite complémentaire ARRCO

1. Les taux de cotisations de la retraite complémentaire AGIRC

Les cotisations d'un salarié cadre représentent un pourcentage du salaire et sont prélevées par l’employeur qui les reverse ensuite aux caisses de retraite.

Montant des cotisations = Assiette des cotisations x Taux de cotisation

Un cadre cotisera à l'AGIRC tranche B sur son salaire au-delà du PASS (39 732 € en 2018) et ce jusqu'à 4 PASS (158 928 € en 201)

Il pourra ensuite cotiser à l'AGIRC tranche C sur son salaire à partir de 4 PASS et ce jusqu'à 8 PASS maximum (317 856 € en 2018).

A noter
Les cadres dont la rémunération est inférieure au PASS (39 732 € en 2018) bénéficient d’un dispositif spécifique qui leur permet d’acquérir un minimum de points AGIRC. Il s’agit de la Garantie Minimale de Points (GMP).

La Garantie Minimale de Points Tranche B Tranche C

 Salarié du secteur privé ou salarié agricole

cadre percevant moins de

39 732 € (PASS)

de 39 732 € à 158 928 €

de 1 PASS à 4 PASS

de 158 928 € à 317 856 €

de 4 PASS à 8 PASS

Les taux de cotisations sont identiques pour la tranche B et la tranche C :

AGIRC TRANCHE B TRANCHE C
Part Salarié 12,75% 20,55% (*)
Part Employeur 7,8%
Taux d'appel de cotisation 20,55% 20,55%
Taux contractuel de cotisation 16,44% 16,44%

(*) La répartition est décidée au sein de l'entreprise jusqu'à 20 %. La répartition du 0,55 % restant est réglementée : 0,19 % pour l'employeur et 0,36 % pour le salarié.

Comme pour la retraite ARRCO, il existe effectivement un taux d'appel de cotisation, c’est à dire le montant prélevé sur le salaire, et un taux d’acquisition, c’est à dire le montant qui va servir à acheter des points retraite AGIRC.

Comme nous pouvons le constater dans le tableau ci-dessus, le taux de cotisation est de 20,55 % alors que seuls 16,44 % vont permettre d’acquérir des points. Le différentiel est affecté au fonctionnement et à l’équilibre financier de l’AGIRC.

Exemple
Un salarié qui perçoit un salaire brut annuel de 152 000 € sera prélevé sur son salaire, au-delà du PASS, des cotisations salariales et patronales pour l'AGIRC tranche B à hauteur de 20,55 % soit : 152 000 - 39 732 (= 112 268) x 20,55 % = 23 071 €. En revanche seul 16,44 % de ses 112 268 € lui permettront d'obtenir des points soit 112 268 x 16,44 % = 18 457 €.

Bon à savoir
La différence entre le taux d'appel et le taux d'acquisition est fixé à 125 %. Ce pourcentage va évoluer à compter de 2019 pour suivre la fusion des régimes complémentaires ARRCO et AGIRC.

2. L'acquisition de points de retraite complémentaire AGIRC

Une fois la cotisation calculée, elle sera convertie en points. Le coût d'acquisition du point est fixé en 2018 à 5,8166 €. Ce montant est fixé chaque année selon le besoin de financement des régimes.

Exemple
Un salarié cadre perçoit un salaire annuel brut de 152 000 €. Le salaire étant supérieur au PASS, il cotisera à l’AGIRC tranche B comme vu dans l'exemple précédent.

Le coût d'acquisition du point étant de 5,8166 €, le salarié se verra attribuer : 18 457 € / 5,8166 € = 3 173 points pour l'année 2018.

3. Le mode de calcul de la retraite complémentaire AGIRC

Tout au long de sa carrière, le salarié cadre va accumuler des points AGIRC selon les règles indiquées ci-dessus. Ces points seront ensuite convertis en rente viagère. La valeur du point AGIRC est fixée chaque 1er novembre avec effet au 1er janvier et est actuellement à 0,4378 €.

Montant Retraite AGIRC = nombre de points x valeur du point (0,4378 €)

Exemple
Un salarié va faire valoir ses droits à la retraite en 2018. Il dispose de 8 751 points AGIRC. Il pourra prétendre à une retraite de 8 751 points x 0,4378 € = 3 831 € brut / an.

4.La Garantie Minimale de Point (GMP)

Les salariés cadres travaillant à temps plein ont la garantie d'obtenir au moins 120 points AGIRC par an en contrepartie d'une cotisation forfaitaire. C'est ce qui est appelé la Garantie Minimale de Point (GMP).

Ces points sont attribués lorsque le salaire ne permet pas d'obtenir ce nombre minimum de points. C’est-à dire quand le salaire annuel brut est inférieur au PASS (39 732 € en 2018) ou le dépasse de peu, soit au maximum, pour un mois en 2018 : 3 664,82 €.

En 2018, la cotisation forfaitaire est fixée à 72,71 € par mois.

Pour les salariés travaillant à temps partiel, la cotisation GMP est calculée en fonction du nombre d’heures travaillées.

Bon à savoir
Ce dispositif va s'arrêter au 31 décembre 2018, les points acquis au titre de de la GMP avant cette date seront convertis en points AGIRC-ARRCO (suite à la fusion des deux organismes).

Mise à jour par Michel

Note moyenne
5 / 5
0 avis
Pourquoi donner votre avis sur cette fiche ?
Vous nous aiderez à enrichir 'Comment se calcule la retraite complémentaire AGIRC pour les salariés cadres ?'.
Soyez le premier à donner votre avis.
Votre note :
4 / 5
Tous les avis (2) :
SAPIENDO : touchez le maximum de votre retraite !
Quand partir ? Combien je vais toucher ? Y-a-t'il des erreurs sur mon relevé de carriere ? Puis-je partir plus tôt ? Racheter des trimestres ? Travailler en touchant ma retraite ? ... En totale autonomie et ou accompagné.

Ces fiches peuvent vous intéresser