Quel est le taux de CSG sur ma retraite en 2021 ?

Mise à jour le 08-04-2021

Comme de nombreux revenus, la pension de retraite fait l’objet de prélèvements sociaux. Parmi eux, la contribution sociale généralisée (CSG). Cette taxe est prélevée sur le montant brut de la pension de retraite et son taux, ainsi que les seuils de revenus, évoluent chaque année. Quel taux de CSG s’applique sur votre retraite en 2021 ? Sapiendo fait le point.

Concerne
Salarié du privé
Salarié du public
Fonctionnaire
Indépendant artisan ou commerçant
CIPAV
Profession libérale
Auto(micro)-entrepreneur
Exploitant agricole
Chef d’entreprise

CSG : à quoi sert cette taxe ?

Instituée en 1990, la CSG est un prélèvement obligatoire qui a pour but de financer la sécurité sociale et l’assurance chômage. Elle représente aujourd’hui 2/3 des impôts qui permettent d’alimenter les caisses de protection sociale. Cette cotisation est prélevée sur le montant brut des revenus d’activité et des revenus de remplacement, dont les pensions de retraite.

En complément de la CSG, deux autres cotisations sont prélevées sur votre pension de retraite : la contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS), et la contribution de solidarité pour l’autonomie (Casa).

Quel est le taux de prélèvement sur les retraites en 2021 ?

Le taux de la CSG dépend de votre Revenu Fiscal de Référence (RFR) de l’année N-2. Pour votre retraite 2021, le taux est calculé selon vos revenus de 2019, qui ont été indiqués sur votre avis d’imposition 2020.

Il existe aujourd’hui 4 niveaux de CSG, dont une exonération, un taux réduit, un taux médian et un taux normal. Voici un tableau pour mieux comprendre :

Nombre de parts fiscales Exonération de la CSG CSG à 3,8 % (taux réduit) CSG à 6,6 % (taux médian) CSG à 8,3 % (taux normal)
Une part fiscale (une personne seule) Moins de 11 408 € Entre 11 409 € et 14 914 € Entre 14 915 € et 23 146 € 23 147 € et plus
Deux parts fiscales (un couple) Moins de 17 500 € Entre 17 501 € et 22 878 € Entre 22 879 € et 35 504 € 35 505 € et plus

 

Pour consulter les taux selon votre quotient familial et votre revenu fiscal de référence dans le détail, découvrez le tableau CSG (onglet pension de retraite).

Par ailleurs, les bénéficiaires d’une prestation de vieillesse ou d’invalidité non contributive ou de l’allocation veuvage peuvent être exonérés de la CSG, quel que soit le montant de leur RFR. 

Le taux de CSG a également un impact sur vos revenus imposables de l'impôt sur le revenu : c’est la CSG déductible. Les taux sont les suivants :

  • pour un taux réduit, vous pouvez déduire le montant de la CSG due du total de vos revenus imposables ;
  • pour un taux médian, vous pouvez déduire 4,2 % du montant total des revenus imposables ;
  • pour un taux normal, vous pouvez déduire 5,9 % du montant du total des revenus imposables.

Comment calculer le taux de CSG sur la retraite en 2021 ?

Pour vous aider à obtenir le taux de CSG qui sera prélevé sur le montant de votre retraite en 2021, le site de l’Assurance Retraite propose un simulateur en ligne de taux de CSG.

Voici également un exemple de calcul pour mieux comprendre :

  • Vous êtes une personne retraitée vivant seule (1 part fiscale) et percevez des pensions de retraite (base et complémentaires) dont le montant total est de 21 000 € par an.
  • Le montant de la CSG prélevée sur vos revenus est de : 6,6 % x 21 000 € = 1 386 €
  • Le montant déductible sur vos revenus imposables est de : 4,2 % x 21 000 € = 882 €
  • Le montant total imposable qui sera pris en compte pour le calcul de l’impôt sur le revenu sera ainsi de : 21 000 € - 882 € = 20 118 €

  •  À lire aussi : Comment passer du montant brut au net de sa retraite pour un résident fiscal en France ?

 Hausse de la CSG en 2018 : où en est-on ? Quels impacts sur les retraites ?

Le 1er janvier 2018, la CSG a été augmentée de 1,7 %. Pour compenser les effets de cette hausse, d’autres mesures ont été mises en place comme la suppression de certaines cotisations pour les salariés du privé (maladie et chômage) ou la baisse des cotisations familiales pour les indépendants. Toutefois, si les salariés du privé, fonctionnaires et indépendants s’en sont plutôt bien sortis, ce n’est pas le cas de la plupart des retraités, grands perdants de cette réforme.

En effet, en 2018, le taux normal de la CSG qui s’appliquait sur les pensions de retraite est passé de 6,6 % à 8,3 %. Contrairement aux autres catégories d’actifs, aucune compensation financière n’avait été prévue. Les retraités n’ont pas bénéficié de la suppression ou de la baisse d’autres cotisations et ont vu leur pouvoir d’achat diminuer. Cette hausse concernait les retraités dont le RFR était situé au-dessus de 1 200 € par mois (14 375 € par an) pour une personne seule, et 1 837 € par mois pour un couple. Au total, cela pénalisait près de 8 millions de personnes, soit 60 % de l’ensemble des retraités.

Suite aux mécontentements, cette hausse a été annulée fin 2018. La CSG « trop perçue » par le gouvernement a alors été restituée aux retraités sous conditions de revenus. Ainsi, les retraités dont la pension était située entre 1 200 € et 2 000 € nets mensuels, et qui n’avaient pas d’autres sources de revenus ont bénéficié d’un remboursement sous forme de virement bancaire versé par la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse).

Cela a concerné 3,8 millions de ménages. C’est à l’occasion de cette nouvelle mesure que les taux de la CSG ont également été modifiés : auparavant, le taux médian était de 8,3 %. Il est aujourd’hui de 6,6 %. 

La CSG est une cotisation sociale importante, dont le taux et les plafonds de revenus évoluent chaque année. En 2021, seuls les seuils de revenus pour déterminer le taux de CSG ont fait l’objet d’une modification : ils ont été augmentés de 0,9 % par rapport à 2020.

Besoin d’être accompagné pour votre retraite ? Bénéficiez de conseils adaptés selon votre situation et partez à la retraite dans les meilleures conditions. Prenez rendez-vous avec l’un de nos consultants Sapiendo et soyez accompagné de A à Z, du calcul de votre retraite jusqu’à la liquidation de vos droits.

 

Calculez votre retraite gratuitement

Sapiendo vous offre 2 options de calcul, à vous de choisir celle qui vous convient :

< 45 sec.

Option 1 - Calcul rapide

J’obtiens une 1ère idée du montant de ma pension à mes âges clefs de départ.

  • Je réponds à quelques questions
  • En moins de 45 secondes
Calculer votre retraite
< 5 min.

Option 2 - Calcul avancé

J’obtiens une estimation plus précise de ma
retraite grâce à mon relevé de carrière.

  • En moins de 5 minutes
  • Sur la base de votre relevé de carrière
  • Possibilité d’intégrer votre épargne retraite
  • Indice de fiabilité du RIS
  • + Pré-diagnostic des optimisations possibles

Restez informé(e)

Afin d'être régulièrement informé(e) par email sur l'actualité du système des retraites et sur solutions de conseil retraite Sapiendo, il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter.