OFFRE 3
X
Suivi premium
Être suivi tout au long de sa carrière : alertes personnalisées, appel par un expert, simulations illimitées
Vous êtes contacté(e) personnellement
1 fois par an pour faire le point.
Vous êtes alerté(e) personnellement
en fonction de vos régimes et de votre situation, par email et directement dans votre espace personnel.
Vous mettez à jour vos simulations
Simulez l’impact des réformes et de votre évolution de carrière en téléchargeant votre relevé (RIS) autant de fois que vous souhaitez.
5 €TTC /mois
Abonnement annuel, souscription après l’achat de l’offre 1 ou 2
Nous contacter 01 40 37 04 46

Qu'est ce que la GMP ?

Lorsqu'un salarié cadre perçoit une rémunération brute inférieure au Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (39 732€ brut valeur 2018), il n'a en principe pas la rémunération suffisante pour cotiser au régime cadre AGIRC. Néanmoins le statut cadre oblige le salarié à cotiser au régime retraite susvisé. Pour pallier à cette situation, un système de cotisation forfaitaire minimale a été mise en place : la Garantie Minimale de points (GMP).

Tout salarié relevant du régime AGIRC (cadre) et travaillant à temps plein a la garantie d’obtenir au moins 120 points AGIRC par an en contrepartie d'une cotisation forfaitaire. Celle-ci est versée lorsque le salaire perçu ne permet pas, via le système de cotisations "classiques", d'obtenir ce nombre minimum de points, c’est-à dire quand le salaire brut est inférieur au plafond de la sécurité sociale ou le dépasse de peu, soit au maximum, pour un mois en 2018 : 3 664,82 € brut (soit 43 977,84 € brut/an).

La cotisation forfaitaire est fixée à 72,71 € par mois en 2018 répartie comme suite :

  • part patronale : 45,11 €
  • part salariale : 27,60 € 

Pour les salariés à temps partiel, la cotisation GMP est calculée en fonction du nombre d’heures travaillées (proratisation).

Pour plus d'informations sur le montant de la cotisation, veuillez consulter la page 3 de la circulaire Agirc-Arrco correspondante.

A noter
Avec la prochaine fusion des régimes Arrco et Agirc au sein d'un régime unique dès le 1er janvier 2019, l'obligation de cotiser à l'Agirc va disparaître. Conséquence pour les intéressés : à la différence des autres salariés, leur salaire net sera plus élevé en 2019 puisque cette cotisation forfaitaire disparaît. Par contre cela devrait réduire leurs droits retraite.

Exemple : Cadre touchant 38.000 euros par an

C'est le profil de cadre qui va toucher un salaire net plus élevé en 2019. La raison ? Actuellement, ce salarié, à l'image de tous les cadres gagnant moins de 42 591 euros brut en 2018, bénéficie de la garantie minimale de points (GMP), qui lui assure d'acquérir 120 points Agirc par an. En 2019, la GMP disparaîtra, et la cotisation avec, ce qui va donc doper sa fiche de paie. Mais attention : dans le même temps, ce salarié ne pourra plus obtenir de points Agirc.

Mise à jour par Michel

Note moyenne
5 / 5
0 avis
Pourquoi donner votre avis sur cette fiche ?
Vous nous aiderez à enrichir 'Qu'est ce que la GMP ?'.
Soyez le premier à donner votre avis.
Votre note :
4 / 5
Tous les avis (2) :
SAPIENDO : touchez le maximum de votre retraite !
Quand partir ? Combien je vais toucher ? Y-a-t'il des erreurs sur mon relevé de carriere ? Puis-je partir plus tôt ? Racheter des trimestres ? Travailler en touchant ma retraite ? ... En totale autonomie et ou accompagné.

Ces fiches peuvent vous intéresser