OFFRE 3
X
Suivi premium
Être suivi tout au long de sa carrière : alertes personnalisées, appel par un expert, simulations illimitées
Vous êtes contacté(e) personnellement
1 fois par an pour faire le point.
Vous êtes alerté(e) personnellement
en fonction de vos régimes et de votre situation, par email et directement dans votre espace personnel.
Vous mettez à jour vos simulations
Simulez l’impact des réformes et de votre évolution de carrière en téléchargeant votre relevé (RIS) autant de fois que vous souhaitez.
5 €TTC /mois
Abonnement annuel, souscription après l’achat de l’offre 1 ou 2
Nous contacter 01 40 37 04 46

Dans quelles conditions valide-t-on les périodes de maladie, d’accident du travail et de maternité à l'Ircantec ?

Sous certaines conditions, le salarié du secteur public peut faire valider des périodes d’interruption d’activité pour cause de maladie, AT, d’invalidité et maternité à l'Ircantec.

Toutes les périodes d’interruption de l’activité professionnelle pour cause de maladie, d’accident du travail, de maladie professionnelle et de maternité, peuvent l’objet d’attribution de points gratuits dans le régime complémentaire de l’Ircantec.

Seules les interruptions d’activité professionnelles pour cause de maladie, maternité, accidents du travail ou de maladie professionnelle survenues après le 1er janvier 1966 sont susceptibles de faire l’objet d’une attribution de points gratuits.

Le congé paternité et le congé d’accompagnement d’une personne en fin de vie ne peuvent pas faire l’objet de points gratuits.

Les conditions d'attribution de points gratuits

Les conditions cumulatives d’attribution sont les suivantes :

  1. L’arrêt de travail doit être d’une durée de 30 jours minimum,
  2. Des indemnités en espèces doivent être perçues durant l’arrêt de travail (indemnités journalières de maladie, indemnités journalières pour accident de travail ou maladie professionnelle et allocations journalières de congé maternité).

Le calcul des points gratuits

Les points sont calculés sur la partie de rémunération non perçue et non cotisée durant l’interruption d’activité professionnelle.

L’employeur déclare les périodes d’interruption supérieure à 30 jours lors de la déclaration sociale des salaires, afin de permettre à l’Ircantec d’effectuer le calcul des points.

Mise à jour par Michel 

Note moyenne
5 / 5
0 avis
Pourquoi donner votre avis sur cette fiche ?
Vous nous aiderez à enrichir 'Dans quelles conditions valide-t-on les périodes de maladie, d’accident du travail et de maternité à l'Ircantec ?'.
Soyez le premier à donner votre avis.
Votre note :
4 / 5
Tous les avis (2) :
SAPIENDO : touchez le maximum de votre retraite !
Quand partir ? Combien je vais toucher ? Y-a-t'il des erreurs sur mon relevé de carriere ? Puis-je partir plus tôt ? Racheter des trimestres ? Travailler en touchant ma retraite ? ... En totale autonomie et ou accompagné.

Ces fiches peuvent vous intéresser