OFFRE 3
X
Suivi premium
Être suivi tout au long de sa carrière : alertes personnalisées, appel par un expert, simulations illimitées
Vous êtes contacté(e) personnellement
1 fois par an pour faire le point.
Vous êtes alerté(e) personnellement
en fonction de vos régimes et de votre situation, par email et directement dans votre espace personnel.
Vous mettez à jour vos simulations
Simulez l’impact des réformes et de votre évolution de carrière en téléchargeant votre relevé (RIS) autant de fois que vous souhaitez.
5 €TTC /mois
Abonnement annuel, souscription après l’achat de l’offre 1 ou 2
Nous contacter 01 40 37 04 46

Quels sont les prélèvements sociaux appliqués sur la retraite des professionnels libéraux ?

Les pensions de retraite sont calculées en brut et sont soumises aux prélèvements sociaux.

Les pensions de retraite sont calculées en montant brut. A ce montant, vont s’appliquer les prélèvements sociaux pour obtenir le montant net. Ce sont les caisses de retraite qui effectuent le prélèvement.

1. La CSG, la CRDS et la CASA

  • La CSG (Contribution Sociale Généralisée) : 6,60 % du montant total des pensions, y compris de réversion, dont 4,20 % sont déduits du total des pensions soumises à l'impôt sur le revenu (au lieu de 5,10 % pour les revenus d'activité).
  • La CRDS (Contribution au Remboursement de la Dette Sociale) : 0,50 % du total des pensions. Cette somme n'est pas déduite du total des pensions soumises à l'impôt sur le revenu.
  • La CASA (Contribution Additionnelle de Solidarité pour l'Autonomie) : 0,30 % du total des pensions. Cette somme n'est pas déduite du total des pensions soumises à l'impôt sur le revenu.

Le total des prélèvements  = CSG + CRDS + CASA  = 7,40 % sur le total de la pension

Exemple
Un retraité perçoit des pensions de retraite pour un montant total de 30 000 € par an. On lui prélève 7,40 % au titre des prélèvements sociaux soit 2 200 € dont 1 260 € (4,20 %) de CSG déductible de l’impôt sur le revenu. Par conséquent, le montant de cet impôt sera calculé sur 28 740 € (30 000 € de pension – 1 260 € de CSG déductible) au lieu de 30 000 €.

2. Les cas d’exonérations

  • Les bénéficiaires du minimum vieillesse, ou les retraités dont les ressources de l'avant-dernière année sont inférieures à un certain seuil, n'acquittent ni la CSG ni la CRDS, ni la CASA. Pour 2015 (revenus de 2013), ce seuil s'élève à 10 633 € pour une personne seule, 16 311 € pour un couple, plus 2 839 € par demi-part supplémentaire.
  • Les retraités dont les ressources annuelles sont supérieures à ces seuils, mais inférieures à 13 900 € pour une personne seule et 21 322 € pour un couple, plus 3 711 € par enfant, paient la CSG à un taux réduit  de 3,8%. La CSG est alors entièrement déduite du total des pensions pour le calcul de l'impôt sur le revenu.
  • Les retraités soumis au taux réduit de CSG ne s’acquittent pas de la CASA.

Vous pouvez consulter le Guide CIPAV 2015 que Sapiendo a référencé.

Mise à jour par Héloïse le 04/07/2016

Note moyenne
5 / 5
0 avis
Pourquoi donner votre avis sur cette fiche ?
Vous nous aiderez à enrichir 'Quels sont les prélèvements sociaux appliqués sur la retraite des professionnels libéraux ?'.
Soyez le premier à donner votre avis.
Votre note :
4 / 5
Tous les avis (2) :
SAPIENDO : touchez le maximum de votre retraite !
Quand partir ? Combien je vais toucher ? Y-a-t'il des erreurs sur mon relevé de carriere ? Puis-je partir plus tôt ? Racheter des trimestres ? Travailler en touchant ma retraite ? ... En totale autonomie et ou accompagné.

Ces fiches peuvent vous intéresser